Lollipop Chainsaw

Lollipop Chainsaw
fév
06

Lollipop Chainsaw

Un Hack’n Slash de zombies avec un humour louche et une touche de perversité. Sex, Blood and Rock & Roll!!!

Juliet est une adolescente aux premiers abords ordinaire qui pratique le cheerleading à son lycée. Le jeu débute le jour de son anniversaire. Elle se rend à son école pour un rendez-vous avec son copain, Nick. Malheureusement, des évènements étranges surviennent. Une grande partie des lycéens a été changée en zombie et les survivants tentent de fuir ces morts-vivants comme ils le peuvent. Le petit copain de l’héroïne, dans un acte de bravoure, tente une action pour sauver sa douce et, par la même occasion, se fait mordre le bras par un élève changé en zombie. Juliet, ne voulant pas perdre Nick, exécute un rituel et lui coupe la tête, étant donné que le venin du zombie ne lui avait pas encore atteint le cerveau. Nous découvrons également en même temps que Nick, que Juliet et sa famille sont en fait des chasseurs de zombies. Depuis cet évènement, son compagnon, n’ayant que sa tête, l’accompagne à sa ceinture. Avec l’aide de la famille de Juliet et de son maître, notre duo comique fait la paire pour tenter de démasquer le créateur de cette catastrophe et l’arrêter.

Le jeu est amusant, l’histoire est loufoque, la musique est cool et certaines pièces musicales, comme Hey Mickey, me rappellent ce que nous écoutions quand nous étions plus jeunes. De plus, les graphiques du jeu ressemblent à ceux d’une bande dessinée.

Ann-Pier: Peut-être que certaines filles n’accrocheront pas, mais moi j’ai vraiment aimé l’humour dans ce jeu et ses côtés cocasses. Lollipop Chainsaw ne change pas beaucoup des Hack’n Slash traditionnels à la God of War ou à la Devil May Cry auxquels j’ai l’habitude de jouer. C’est un jeu que je recommande d’essayer si vous êtes déprimés car le côté humour salace vous fera rire et les graphiques tout droit sortis d’une bande dessinée vous rappelleront de bons souvenirs,  même chose pour la musique. De plus, pour les gars qui adorent les cheerleaders en mini-jupe, vous allez être servis ! Un jeu à jouer à deux, à condition que l’un aime regarder l’autre jouer.

Anthony: Honnêtement, Lollipop Chainsaw fût une drôle d’expérience à jouer pour moi. Cependant, il n’y a rien dedans qui change le genre du Hack’n Slash. Dans ce jeu, le grinding est la mécanique de gameplay principale et la répétition des actions devient lassante. Ce fût plaisant de découvrir le jeu. N’aimant pas les Hack’n Slash en général, j’ai trouvé ce jeu divertissant, mais il y manque tout de même un petit quelque chose.

Notre verdict, Lollipop Chainsaw est une aventure que vous jouerez et dont vous rirez à deux. Très bon jeu à jouer en co-pilot et/ou en solo.

About Anthony

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

Facebook