Fallout 3

Fallout 3
mai
15

Fallout 3

Fallout 3 est un jeu vidéo d’action RPG solo à monde ouvert qui peut se jouer à la 3e et à la première personne. Il est développé et édité par la compagnie Bethesda sur les consoles Playstation 3, Xbox 360 et PC. Le projet a débuté en 2004 et vu le jour en octobre 2008.

L’introduction du jeu nous montre un vieux bus des années 50 à l’abandon avec une sympathique musique de la même époque. Le monde a subit plusieurs attaques nucléaires et ceux qui voulaient survivre se sont réfugié dans des abris souterrains. Après ces attaques, ceux qui ont survécu n’ont trouvé qu’une terre désolée. Le seul qui n’ait jamais ouvert ses portes se trouve dans l’abri 101, celui de notre personnage.

L’époque du jeu se situe environ 200 ans après la guerre nucléaire aux États-Unis en 2277. Le jeu commence à notre naissance au moment où notre mère nous met au monde. C’est à ce moment que nous choisissons quel sera le sexe et l’apparence physique de notre personnage à l’âge adulte. Après ces choix, notre mère succombe suite à l’accouchement. Arrive ensuite l’âge auquel notre personnage est capable de ramper. Nous nous dirigeons vers notre livre pour enfant «you’re SPECIAL!» pour répartir les points de force, perception, endurance, charisme, intelligence, agilité, et chance.

Après quelques autres bonds dans le futur pour nous montrer comment jouer, la partie commence. On se fait réveiller en trombe par notre amie d’enfance, Amata. Les hommes de main du père de notre amie nous recherchent alors que le nôtre est parti de l’abri sans nous avertir. On doit alors partir nous aussi de l’abri 101. Pour ajouter à notre malheur, notre père avait laisser le soin à Jonas, son ami le plus proche, de nous avertir sur ses plans. Compte de malchance, il s’est fait tuer avant de pouvoir nous dire quoi que ce soit. Heureusement, on peut récupérer un enregistrement qu’il avait sur lui. On sort de l’abri et on se retrouve dans les terres dévastées, seul, avec comme but de retrouver notre père.

Durant votre aventure dans les terres dévastées, vous aurez la possibilité de posséder différentes armes et armures qui renforceront votre personnage. Ceux-ci perdront de la durabilité au fur et à mesure que vous les utiliserez, mais vous pouvez les réparer grâce à votre compétence en réparation et avec l’aide d’une arme ou d’une pièce d’armure semblable. C’est comme si vous utilisez les pièces d’une arme abîmée pour réparer celle en meilleure état pour qu’elle frappe plus fort, qu’elle résiste mieux aux coups et/ou qu’elle a plus de valeur à la revente. D’autres compétences, autre que la réparation, ainsi que certaines habiletés seront à augmenter durant l’histoire et permettront de vous facilitez la vie durant le jeu. C’est à vous de répartir vos points de compétences et de faire le bon choix d’habiletés selon votre façon de jouer. De plus, votre karma et les choix que vous ferez durant votre périple auront un impact sur la fin de l’histoire.

Ann-Pier: Je tiens à dire que le type de jeu avec lequel je suis le moins à l’aise est le FPS. Par contre, il y a eu une ou deux exceptions à cette règle dont Fallout 3 et Fallout New Vegas. Je m’amusais beaucoup à jouer à ce jeu, pour le plus grand étonnement d’Anthony. Les points forts de ce jeu sont, selon moi, d’avoir son libre arbitre et la possibilité de tuer qui l’on veut dans le jeu. Je trouve que cela rajoute du piquant même s’il faut bien sûr réfléchir avant de tuer un NPC puisqu’une quête ou une partie de l’histoire peut ne pas être accessible s’il n’est pas vivant. Vous pouvez également avoir plus d’ennemis sur le dos si vous ne faite pas les bons choix. L’histoire est excellente et les dialogues ainsi que l’humour noir des personnages font en sorte que l’immersion dans le jeu n’en est que plus forte. Le gameplay est aussi un point fort, puisque nous pouvons passer du mode à la première personne à celui de la 3e personne selon notre façon de jouer. Le fait de pouvoir arrêter le temps pour viser une partie du corps d’un ennemi et le pourcentage de chance de viser celle-ci nous permet de pouvoir penser à une stratégie d’attaque. Le point faible est que dans la plupart des jeux de Bethesda, les chargements sont vraiment long, mais on leur pardonne parce que la carte et le temps de jeu en lui-même sont énorme.

Anthony: J’ai aimé Fallout 3 pour son aspect narratif se situant dans avenir incertain de science-fiction post-apocalyptique. Cependant, Bethesda n’est pas une compagnie pour laquelle je joue à leurs jeux vidéo pour jouer, mais plutôt pour vivre une histoire. Je n’ai pas trouvé cela plaisant de regarder jouer quelqu’un à ce jeu, mais beaucoup plus à y jouer moi-même et à découvrir ce monde avec ses multiples histoires. Le gros aspect que j’ai détesté a été la gestion d’inventaire puisque je ne comprends pas le plaisir que l’on peut en tirer de le gérer. De plus, à chaque interaction avec l’environnement ou un NPC, vous devrez gérer les objets que vous avez et vous poser les questions suivantes: Qu’est-ce que je garde ou pas? Est-ce que ce truc à plus de valeur que l’autre? La durabilité en fait-il un bon investissement à le garder dans mon inventaire? Je ne veux pas jouer à Inventory Manager 8000. J’aurais aimé aussi que dans le jeu il soit possible de sélectionner un ennemi et de toujours avoir sa barre de vie visible à l’écran. Cela aurait pu rendre les combats moins chaotiques.

Notre Avis: Pour votre propre plaisir, nous vous conseillons de jouer à ce jeu seul à moins que votre ami ou votre partenaire aime s’armer de patience en tant que co-pilot durant votre aventure dans les terres dévastées. Bonne partie =D

About Ann-Pier L-M

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

Facebook