Sword Art Online

Sword Art Online
mai
08

Sword Art Online

Sword Art Online (SAO) est à la base une série de romans pour jeunes adultes de 15 volumes parue depuis avril 2009 et écrite par Reki Kawahara. La série de romans est toujours en cours pour le moment. Celle-ci a été adaptée en manga et, par la suite, également adaptée en série animée entre juillet et décembre 2012. C’est sur l’animé que l’article va se concentrer.

Le résumé de l’histoire: En 2022 la technologie a bien évolué. Le 6 novembre 2022 est la date de sortie du nouveau jeu vidéo à réalité virtuelle, Sword Art Online. Le héros de l’histoire, Kazuto Kirigaya alias Kirito, est l’un des rares joueurs à avoir eu la chance d’avoir été l’un des bêta testeurs pour ce jeu. Dès le premier jour de l’ouverture, Kirito et environ 10 000 autres joueurs jouent à ce jeu à l’aide d’un casque de réalité virtuelle appelé NerveGear. Au début de la partie, Kirito transfert les statistiques qu’il a acquis lors de la bêta. Il se fait tout de suite remarquer par Klein, un autre joueur, qui lui demande de l’aide pour apprendre comment jouer. À la fin de la journée, notre héros et son nouvel ami sont sur le point de se déconnecter pour vaquer à leurs occupations respectives dans le monde réel, cependant ils n’y arrivent pas. Ils se font immédiatement transporter vers la Cité du commencement (nom original : Town of Beginnings). Malheureusement, c’est là que le cauchemar débute. Aucun des joueurs ne peuvent se déconnecter ou retirer leurs NerveGear sous peine de mourir instantanément. De plus si un joueur meurt dans le jeu, il meurt dans la vie réelle. La seule manière de survivre: passer au travers des 100 étages du jeu et battre le boss final. Kirito espère que son expérience qu’il a acquis lors de la bêta et ses statistiques lui permettront de compléter le jeu et de survivre.

Ann-Pier: J’ai adoré l’animé de Sword Art Online dû au fait que les joueurs, grâce au NerveGear, étaient totalement immergés dans le jeu sans que rien dans leur environnement, gens, bruits de toutes sortes, etc, ne viennent les déranger. L’histoire d’amour entre les deux personnages principaux est vraiment mignonne. Ce que j’ai moins aimé de cet animé est que les joueurs n’avaient pas l’option de se déconnecter du jeu et que même s’ils retiraient le NerveGear de leur tête ou que leurs points de vie atteignaient 0, s’en était fini d’eux, ils n’avaient pas de deuxième chance. Cela a ajouté un côté effrayant à la situation des joueurs. Cependant, ce côté horrible ajoute du défi supplémentaire aux personnages. Je félicite Reki Kawahara pour avoir développé cette superbe idée et pour avoir écrit ces romans pour nous faire connaître cet univers génial.

Anthony: J’ai aimé SAO car il aborde le sujet d’un futur qui devient de plus en plus proche avec la réalité virtuelle qui est, je crois, presque à nos portes avec l’Occulus Rift et le SteamVR. Cela nous laisse entrevoir et imaginer les bons et les mauvais côtés d’être totalement immergés et déconnectés de la réalité. Lorsque vivre une expérience de jeu devient une expérience de vie totalement à part entière, cela change votre perception du monde. Par contre, il y a un aspect oublié volontairement dans la série qui est le côté politique et publique. L’évènement de SAO semble être étouffé par le gouvernement et il n’y a quasiment pas de regard extérieur sur ce qui se déroule hors du jeu et l’on ne peut que deviner que les familles sont inquiètes pour leurs proches coincés dans le jeu.

Notre avis: Même si Sword Art Online peut se visionner seul, nous vous conseillons d’écouter la première saison de cette série de 24 épisodes à deux. La deuxième saison a été diffusée en intégralité au Japon dans sa langue d’origine et est en cours de diffusion en anglais. Quatre des lights novels sont disponible au Québec en anglais et un grand format contenant les deux premiers tomes est disponible en français.

About Ann-Pier L-M

Leave a comment

You must be logged in to post a comment.

Facebook